Procès Patrichi : Les avocats demandent plus de temps pour comprendre les chefs d’accusation

0
248

Le procès de l’ex-administrateur directeur général de Gabon Oil Company est repoussé. Patrichi Tanasa devra encore patienter quelques temps avant de connaître son sort. Il était appelé à la barre hier pour répondre des faits dont il est accusé. Il est soupçonné d’avoir détourné 85 milliards de FCFA en 2ans passé à la tête de cette administration.

Dès l’ouverture du procès, les avocats de la défense ont requis le renvoi de celui-ci. Ils ont souhaité prendre connaissance du dossier concernant les chefs d’accusations qui pèsent sur leurs clients. Patrichi Tanasa a été épinglé dans le cadre de la mise en œuvre de l’opération Scorpion. Il est aujourd’hui poursuivi pour détournement présumé de deniers publics et  blanchiment de capitaux.

L’ancien administrateur directeur général de la Société nationale des hydrocarbures est en détention préventive à la prison centrale de Libreville depuis  novembre 2019. Dans la vague des agents de l’administration gabonaise épinglés, il y a plusieurs autres cadres de la GOC appelés à la barre ce jour. Il s’agit entre autres de  Jérémie Ayong Nkodjiè Obame, l’ancien directeur général adjoint de la GOC et de Mme Mdemegane, 3è trésorière de la société.

Leave a reply