Scandal sexuel au Gabon : le président de la LINAF accusé d’abus sexuels sur mineurs

0
230

Le président de la ligue de football de l’estuaire (LINAF) est accusé d’abus sexuels sur mineurs. Serge Mombo est également l’intendant des Panthères du Gabon. Ce dernier aurait abusé sexuellement de jeunes footballeurs. Il aurait même exigé des relations sexuelles de certains comme condition pour être sélectionné en équipe nationale.

Il s’agit du nouveau dossier communiqué par le journal anglais The Guardian. Contacté par ledit journal, il aurait démenti les allégations selon lesquelles il aurait fourni des jeunes garçons à Patrick Assoumou Eyi, aujourd’hui en détention préventive. Une des victimes présumées d’abus sexuels affirme avoir été « maltraitée par Mombo et Capello en 2014. Ceci à l’hôtel Heliconia de Libreville, la capitale du Gabon, lors d’un camp d’entraînement. Il était là, choisissant des garçons. Nous ne comprenions pas vraiment pourquoi il était si puissant« , aurait déclaré une des victimes de Serge Mombo. Des propos que le président de la LINAF aurait balayé d’un revers de la main. Il affirme que ces témoins mentent pour essayer de salir son image.

Un autre témoignage recueilli par le journal anglais décrit une scène au cours de laquelle Serge Mombo donnait des morceaux de pastèques à des jeunes footballeurs. Ces derniers étaient ensuite invités dans une pièce.  » Il m’a dit que j’avais du talent, mais pour supporter la pression. J’aurais besoin de la présence d’esprit« .

Cette énième épisode s’ajoute à la saga offerte par les footballeurs gabonais qui avaient refusé d’embarquer de Dubaï pour le Cameroun. Ils y étaient pourtant attendus pour participer à la Coupe d’Afrique des Nations. Ces derniers ont d’ailleurs refusé l’hôtel qui leur avait été proposé par la Confédération Africaine de Football depuis août 2021.

Leave a reply