Sécurisation des recettes de l’Etat, la Douane et le Conseil gabonais des chargeurs veulent unir leur force

0
202

La Douane et le Conseil gabonais des chargeurs veulent s’unir pour veiller à la sécurisation des recettes de l’Etat. Les deux parties vont procéder à la signature d’un contrat de partenariat dans les tous prochains jours. L’idée de la coalition a été évoquée au cours d’une réunion tenue mercredi dernier. Elle s’ est déroulée à la Direction générale des douanes et droits directs.

Le directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Pierre Moise Mba a rencontré son homologue des Douanes, Boris Admina Atchoughou. « Il s’agira d’une convention qui permettra aux deux administrations d’améliorer l’échange d’informations et le renforcement des mécanismes de contrôle ». Elle permettra de lutter contre les fraudes massives pour sauver les recettes de l’Etat. La. CGC pourrait partager ses données avec la douane. Celle-ci va les croiser pour saisir les opérateurs économiques ne respectant pas les droits en vigueur.

Cette coalition intervient dans un contexte où une enquête interne des douanes a révélé le détournement d’importantes sommes des caisses du Trésor public. Le manque à gagner de l’Etat s’élève à des dizaines de milliards de FCFA chaque année.

Les recettes douanières attendues au Gabon sont chiffrées à 333,3 milliards FCFA en 2021 contre 263,1 milliards prévus par la loi de finances 2020. Ceci constitue une augmentation de 70,1milliards de FCFA. Cette progression s’expliquerait par l’augmentation des droits et taxes de douanes à l’importation et à l’exportation.

 

Leave a reply