Sécurité alimentaire : Deux chambres froides scellées à Libreville pour commercialisation de produits impropres

0
198

Deux chambres froides ont été fermées par l’agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa). Elles sont accusées de mettre en vente des produits impropres à la consommation à Libreville. L’Agasa a procédé à leur fermeture mardi dernier.

Cette fermeture fait suite à une « alerte sanitaire des consommateurs du quartier Charbonnages ». Une équipe technique de l’agence s’est rendue sur les lieux. Elle a procédé à des inspections au sein de plusieurs établissements alimentaires du quartier. L’objectif étant de « protéger la santé des consommateurs ». A cet effet, des mesures conservatoires ont été prises face aux non-conformités majeures constatées dans certains établissements. Il s’agit entre autre de la rupture de la chaîne du froid, l’insalubrité des dépôts et l’altération de la qualité des produits et denrées alimentaires. Les aliments avariés, peuvent causer des intoxications collectives du fait de certaines bactéries ou leurs toxines.

L’Agasa a saisi l’occasion pour saluer l’implication des consommateurs. Ces derniers n’ont « pas hésité à dénoncer l’irresponsabilité de certains opérateurs ». L’agence renouvelle son engagement à traiter toutes les alertes sanitaires lorsque les faits sont avérés.

 

Leave a reply