Sénat : Le projet de loi portant restructuration de l’office national de l’emploi bientôt adopté 

0
175

Le sénat gabonais a examiné mardi dernier le projet de loi portant restructuration de l’Office national de l’emploi (ONE). Il s’agit d’un processus pouvant aboutir à l’adoption du projet déjà validé en conseil des ministres. C’est au ministre gabonais de l’emploi Madeleine Berre, qu’est revenue la présentation dudit projet de loi devant la chambre haute. Le membre du gouvernement a exposé les quatre innovations majeures inscrites dans le projet.

La première concerne la nouvelle dénomination proposée. L’ONE deviendra le « Pôle national de promotion de l’emploi », afin de mieux prendre en compte l’extension des missions de cet organisme. La deuxième innovation inclut « l’élargissement du champ d’action de l’ONE. Ceci pour apporter des solutions adaptées à la problématique du chômage. Pour répondre à l’ambition du gouvernement de lutter contre la précarité, la pauvreté, et l’exclusion sociale ». La troisième nouveauté comprend en compte une reprise par l’ONE des actifs du Fonds d’aide à l’insertion et à la réinsertion professionnelle (FIR). La toute dernière inclut la diversification des sources de financement pour rendre plus attractif l’offre de service de l’ONE. Ceci pourra soutenir le dispositif d’aide à l’accès à l’emploi pour atteindre les objectifs fixés par le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) 2021-2023.

Si la Chambre haute adopté le projet, le Gabon aura désormais son « Pôle national de promotion de l’emploi » en lieu et place de l’ONE. Cette restructuration devrait résoudre le problème de 66% des demandeurs d’emploi enregistrés au Gabon. Ceux-ci proviennent de l’enseignement général alors que les entreprises sollicitent des diplômés issus de l’enseignement technique et professionnel. Le nouveau Pôle va rétablir l’équilibre entre les formations et le marché de l’emploi au Gabon.

Le taux de chômage au Gabon varie entre 20 et 30% de la population. Une partie de ces sans-emplois se tournent vers l’ONE. L’office a enregistré plus de 51 000 nouveaux demandeurs d’emploi dont 86% sont dans la tranche d’âge de 16 à 35ans entre 2017 et 2019.

 

Leave a reply