Solidarité Covid-19 : La fondation Sylvia Bongo apporte son soutien aux couches les plus fragilisées

0
272

Le programme « Solidarité Covid-19 » est une initiative de la fondation Sylvia Bongo Ondimba. Il a été mise en place pour venir en aide aux couches les plus fragilisées de la population gabonaise. Surtout dans un contexte marqué par l’avènement de la pandémie du Covid-19 au Gabon. Il est l’un des projets phares initiés pour renforcer la capacité des communautés gabonaises à agir solidairement.

Le projet a consisté à la distribution des aides alimentaires, des kits sanitaires et des transferts monétaires par paiement mobile aux populations nécessiteux. Près de 17 000 familles ont bénéficié de l’aide alimentaire de la Fsbo. Plus de 8 000 ont reçu des aides alimentaires via Airtel Money et des milliers de famille ont bénéficié de bons alimentaires dans toutes les provinces du Gabon. Des milliers de veuves ont également pu bénéficier d’aide à travers les associations.

Des sensibilisations sur le mesures barrières de lutte contre la Covid-19 ont été organisées. Elles ont été suivies de plusieurs séances de distribution des produits sanitaires afin de limiter la propagation du virus. Ces kits sanitaires ont été dirigés à l’endroit des associations du Grand Libreville, des veuves, des étudiants et des personnes vivant avec un handicap. La fondation Sylvia Bongo Ondimba à distribué en tout plus de 300 000 masques chirurgicaux, près de 72 000 masques en tissu et près d’une centaine de thermoflash.

La fondation Sylvia Bongo s’est engagée depuis novembre 2020 dans un programme de renouvellement progressif et à la dotation de matériel de mobilité électrique aux personnes vivant avec un handicap. Cette action vise à favoriser davantage leur intégration sociale. Depuis 2010, la fondation a distribué des milliers d’équipements roulants. Elle constitue une écoute attentive pour les besoins des personnes vivant avec un handicap au Gabon.

L’équipe de Fsbo a également travaillé aux côtés de l’association Arc-en-ciel pour la protection des jeunes en milieu carcéral. La Fsbo a contribué à la création d’une école au de la prison centrale de Libreville. Des activités extra scolaires ont été également initiés au sein de ladite prison pour réinsérer les jeunes incarcérés au sein de la société. 83,14% des mineurs incarcérés ont pu bénéficier d’une scolarité au cours de l’année 2020. Elle a d’ailleurs porté ses fruits avec les résultats obtenus aux divers examens nationaux. Avec la même association, la Fsbo a distribué près de 14 000 colis alimentaires et repas aux enfants et à des familles en difficultés au Gabon. Celles-ci ce sont retrouvés en difficultés avec l’avènement de la crise sanitaire et le ralentissement des activités génératrices de revenus.

La fondation a bénéficié du support opérationnel de dizaines d’associations et de collectifs. Il s’agit notamment de la croix-rouge gabonaise, du groupe Bolloré, d’Onusida, des leaders religieux et de 33 associations de quartiers.

Leave a reply