Système de traçabilité du bois : le ministre en charge des forêts a lancé la phase pilote

0
214

Le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, en charge du Plan Climat, Lee White, a lancé le 27 mars la phase pilote du système informatique de traçabilité du bois « Minef ». Il était accompagné de son vice-ministre, Charles Mve Ellah, et de fonctionnaires de l’administration forestière et douanière.

« La première phase de test pilote, axée sur les modules d’empotage et de transport a été menée au sein de la brigade de contrôle des produits forestiers d’Owendo, notamment ceux des sites d’empotage de l’opérateur Gabon Best Natural Source (GBNS) et de la Société nationale du bois du Gabon (SNBG) », a indiqué l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois (Aeaffb).

Selon l’agence, le personnel de l’administration forestière et les opérateurs économiques pré-identifiés devront suivre une formation de deux mois. Après cette formation préliminaire, le système de traçabilité sera officiellement lancé d’ici janvier 2022, a annoncé l’Aeaffb. Ce système permettra aux autorités forestières, douanières et fiscales de disposer de données fiables et régulières sur l’acheminement des produits en bois, de la forêt à leur destination. L’objectif est d’extraire des détails à toutes les étapes du fonctionnement du système en utilisant des technologies mobiles performantes avec des tags et des codes-barres.

La mise en place d’un système de traçabilité des produits du bois permettra de lutter efficacement contre l’exploitation illégale des forêts. Les administrations concernées pourront s’assurer que les produits du bois gabonais sont légaux et respectueux de l’environnement.

Le secteur forestier représente 60% du PIB du Gabon. Il est l’un des piliers de l’économie gabonaise. Ce secteur contribue activement à la création d’emplois au Gabon.

 

Leave a reply