Tax and justice lève le voile sur les bénéfices illégitimes transférés du Gabon par les multinationales 

0
206

L’organisation non-gouvernementale Tax and justice a récemment levé le voile sur les bénéfices illégitimes transférés du Gabon par les multinationales. Les chiffres sont inscrits dans le rapport « Justice fiscale : état des lieux 2021« . Il a été réalisé et publié en novembre dernier par ladite ONG.

Les multinationales et les personnes fortunées installées au Gabon auraient transféré en 2021, 441 milliards FCFA de bénéfice dans des paradis fiscaux. Il s’agit entre autres du Royaume-Uni, le territoire britannique d’outre-mer des Îles Caïmans, Singapour, Pays-Bas, la Suisse, Hong Kong. Il y a aussi le Luxembourg, le territoire américain de Porto Rico et Jersey.

Ces pratiques des multinationales font perdre beaucoup d’argent aux Etats. Le Gabon par exemple perd 143,9 milliards FCFA par an en termes de recettes fiscales à cause de ces transferts de fonds. Cela représente 1,5% du produit intérieur brut du pays.  » Leurs pratiques fiscales abusives représentent un problème économique mondial de premier ordre. Elles privent les gouvernements de recettes fiscales, creusant ainsi des inégalités à l’intérieur des pays. Puis portent atteinte aux petites entreprises et aux entreprises nationales qui génèrent la majorité de l’emploi« , a indiqué l’ONG Tax and justice.

De ce fait, les Etats sont privés des budgets publics de ressources disponibles. Ce qui oblige les pays à faible revenu comme le Gabon à s’appuyer notamment sur les investissements étrangers et sur des prêts pour soutenir leurs budgets nationaux. D’où la nécessité pour les Etats de se battre pour la justice fiscale.

Leave a reply