Total Gabon : le gouvernement en médiation pour une sortie de crise

0
182

La ministre de l’emploi, Madeleine Berre, et le ministre du pétrole, Vincent de Paul Massassa, ont tenu une réunion avec l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) le 22 février 2021. Cette rencontre leur a permis de discuter de la sortie de crise entre la direction générale de Total Gabon et ses salariés.

Selon le ministère de l’Emploi, « Les échanges étaient axés sur le rétablissement d’un climat apaisé entre la direction générale de Total Gabon et ses employés, à l’issue du préavis de grève déposé par ces derniers ». La motion de grève des employés de Total Gabon devrait prendre effet le 23 février. Ils demandent l’octroi d’un bonus résultant de la vente des actifs de Grondin et Cap-Lopez à Perenco. En juillet 2020, la société avait annoncé la vente de ses actifs dans 7 champs matures et de ses actifs du terminal pétrolier du Cap-Lopez à Perenco. Cette cession était estimée à près de 300 millions de dollars. Mais selon Total Gabon, « A la date du 31 décembre 2020, la cession n’avait pas été finalisée ». En outre, ils réclament une prime de bonne séparation pour les employés transférés de Total Gabon à Perenco et une compensation pour les pertes causées par ce transfert.

L’intervention des ministres de l’emploi et du pétrole pourrait apaiser les tensions. Une autre réunion est prévue le 25 février entre les deux membres du gouvernement et l’Onep afin de trouver une issue à la crise. Selon le ministère de l’emploi, c’est l’occasion « pour les membres du Gouvernement de rappeler aux partenaires sociaux la nécessité de préserver un dialogue social permanent et constructif en vue d’améliorer les rapports entre employeurs et employés ».

Leave a reply