Trafic d’Ivoire: 4 Gabonais appréhendés dans la nasse à Mulundu

0
182

4 Gabonais ont été appréhendés mardi dernier pour des faits de trafic d’Ivoire. Ils étaient en possession de 6 pointes d’Ivoire. La capture s’est faite à Mulundu dans l’Ogooué-Lolo. Alain Moukombou, Romuald Kassa, Gervais Bamdjogo et Ralph Ngayïkoukoudié ont été placés en garde à vue dans les locaux de la Police judiciaire (PJ) de Koula-Moutou. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison.

L’opération a été menée par la brigade faune de Ndangui et la Police judiciaire (PJ) de Koula-Moutou, appuyées par l’ONG Conservation Justice. Alain Moukombou, résidant à Bambidie-village, et Romuald Kassa, résidant à Moanda, sont tombés dans les mailles du filet. Les deux individus étaient en possession de deux pointes d’ivoire, sectionnées en six morceaux dissimulés.

Dans un premier temps, ils ont affirmé avoir ramassé les pointes d’ivoire. Puis finalement, ils ont avoué les avoir pris entre les mains de présumés chasseurs. L’opération s’est poursuivie par une perquisition au domicile d’Alain Moukombou, où un fusil de type calibre 12 a été saisi. Les trafiquants auraient effectué une descente dans les villages Baposso et Likokodiba. Au terme de cette intervention, Gervais Bamdjogo alias Koko et Ralph Ngayïkoukoudié, tous deux Gabonais, ont été appréhendés. Interrogés, ils ont avoué avoir abattu un éléphant au village Likokodiba dans la période du mois de décembre 2020. Un calibre 12 et quelques munitions vont être saisies chez ces derniers. Lors d’une perquisition à Moanda, 4 nouvelles pointes d’ivoire ont encore été saisies mercredi dernier.

Les quatre présumés trafiquants sont maintenus dans les locaux de la PJ de Koula-Moutou. Ceci en attendant leur transfert sur Libreville. Ils seront présentés devant le Parquet Spécial pour répondre des faits de chasse, de détention et de tentative de vente d’ivoire sans autorisation préalable.

Leave a reply