Transparence dans le secteur extractif gabonais: Les acteurs de la société civile formés sur la norme ITIE 2019

0
183

Les acteurs de la société civile gabonaise ont pris part à une atelier de renforcement de capacité. Ils sont été formés depuis hier sur les normes ITIE 2019. Les bénéficiaires de cet atelier sont les acteurs impliqués dans le processus de ré-adhésion du Gabon au sein de l’initiative.

La norme de l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) contient de nouvelles exigences. Celles-ci prennent en compte de nouvelles règles en matières de transparence des contrats. Puis de l’environnement et de l’égalité du genre. C’est à ces nouvelles conditions que sont outillées les membres de la société civile gabonaise. La norme ITIE 2019 prévoit également que la divulgation et l’usage de données ouvertes soient inscrits dans la pratique normale des gouvernements. Cette norme compte aussi pour les entreprises en matière de déclaration.

« Il s’agira en l’occurrence pour la journée d’aujourd’hui et celle de demain de former tous les participants sur la norme ITIE 2019. C’est le cadre qui va permettre d’asseoir la transparence dans le secteur extractif. Cette rencontre se poursuivra également jeudi avec l’adoption d’un protocole. Celui-ci permettra d’encadrer la participation de la société civile notamment au sein du groupe d’intérêt ITIE. En ce qui concerne la représentation la prise en compte du genre et de la jeunesse », a expliqué Paul-Aimé Bagafou, coordonnateur national de la coalition « Publiez ce que vous payez Gabon ».

Leave a reply