Transport aérien : Hausse des prix des billets d’avion dès le 27 Juillet

0
321

Les billets d’avion vont coûter plus cher dans les tous prochains jours. A partir du 27 Juillet prochain, les compagnies aériennes prévoient une hausse des prix des billets d’avion. Cette annonce fait suite à la taxe récemment attribuée par le gouvernement gabonais aux compagnies aériennes. Il s’agit de la taxe dénommée « redevance passager ». Les compagnies aériennes et les sociétés émettrices de billets d’avion devront s’acquitter de cette taxe.

Il s’agit des pourcentages prélevés sur la vente des billets d’avion d’avion auprès des passagers des vols commerciaux toutes classés comprises. Ceux notamment à destination ou en partance du Gabon. Pour les vols d’une durée excédant 2h, les redevances sont fixées à plus de 32 000 FCFA par passager en classe économique. Puis à 39 357 FCFA en classes affaires et plus de 65 000 en première classe. Suznt aux vols de moins de 2h, les redevances reviennent à plus de 26 000 par passager en classe économique. Près de 33 000 en classe affaires et plus de 42 000 en première classe.

 » En qualité de redevables légaux, vous êtes donc tenus de reverser spontanément les sommes ainsi recouvrées. Ceci à la recette des impôts territorialement compétente. Le versement doit se faire au plus tard le 20 du mois suivant celui au cours duquel ces ventes ont été réalisées », a déclaré Gabin Otha Ndoumba, directeur général des Impôts.

La décision est très mal perçue par les transporteurs aériens. Leurs activités étant fragilisées depuis l’avènement de la pandémie de la Covid-19. Les mouvements commerciaux des avions ont chuté de 38,5%. Ils se situent à 2 030 vols contre 3 302 en 2020. Le nombre de passagers transportés par voie aérienne a également fléchi de 48,1%, soit 80 909 personnes. « Pendant la période de collecte, il y aura réduction durable du trafic passagers et de l’attractivité de l’aéroport », a indiqué l’administrateur général d’Afrijet, Marc Gaffajoli.

L’entrée en vigueur de cette nouvelle obligation fait suite à l’arrêté interministériel signé le 27 avril dernier. Par les ministres gabonais de l’économie, Janine Roboty Mbou et celui des transports, Brice Constant Paillat. Elle est initiée pour contribuer au financement du projet d’aménagement de l’aéroport international Léon Mba de Libreville et ses environs.

Leave a reply