Trans’urb veut rentabiliser sur ses services pour faire face à ses difficultés opérationnelles

0
49
transurb

La société gabonaise de transport Trans’urb veut désormais faire payer ses services aux usagers. L’entreprise fait face à d’importantes difficultés financières. Elle compte rentabiliser sur ses services pour résoudre le problème. Le sujet a été abordé au cours d’une séance de travail tenue la semaine dernière entre le ministre gabonais des Transports, Brice Constant Paillat et le directeur général de Trans’urb, Joël Lehman Sandoungout.

L’entreprise souffre en réalité des lenteurs dans la mise à sa disposition de la subvention que le gouvernement s’était engagé à débloquer lors du lancement du projet. ‘‘Cette situation a pour impacts directs l’impossibilité d’achat des pièces détachées pour les bus. La société enregistre un manque des bases techniques adéquates pour une maintenance optimale des engins. Il en est de même pour le renforcement des personnels techniques. Nous savons que nous pouvons compter sur le gouvernement pour faire le nécessaire pour résoudre cette équation’’, a affirmé le directeur général de Trans’urb, Joël Lehman Sandoungout.

Le transporteur Trans’urb est opérationnel au Gabon depuis avril 2020. Il a pour mission de transporter gratuitement les populations dans le Grand-Libreville. Entre avril 2020 et décembre 2021, la société a transporté gratuitement 17 710 238 passagers.

Leave a reply