Un ancien directeur de société minière gabonaise écope de 10ans de prison avec sursis pour détournement

0
385

Un directeur de  la société minière gabonaise a écopé de 10ans de prison avec sursis. Il est reconnu coupable de « détournement de deniers publics et complicité de détournements de deniers publics ». Il s’agit de l’ancien directeur général de la société équatoriale des mines (SEM). Ismaël Ondias Souna était aussi l’ancien directeur de la caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab). Il a été jugé mardi dernier par la cour criminelle spéciale. En plus de la peine de prison, il devra payer une amende de 100 millions de FCFA. L’ex Dg de la Caistab devra également rembourser les 600millions qu’il a frauduleusement dérobé.

Un an et demi après sa détention préventive, Ismaël Ondias Souna ressort libre. Par contre, son ancien directeur financier à la Sem, Cédric Nang Essono a été reconnu non coupable. Il ressort acquitté de la charge de  « complicité de détournement de deniers publics » retenue contre lui.

Ismaël Ondias Souna est le tout premier condamné dans le cadre de l’exécution de l’opération anti-corruption dénommée « Scorpion ». Elle s’inscrit dans une volonté des autorités gabonaises de mettre un terme à l’évaporation des derniers publics. Elle fera comparaître une vingtaine d’ex-hauts responsables publics. Ces derniers sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans une situation de fraude ou de détournement de biens publics.

 

Leave a reply