Un avion de type ATR 72-500 interdit de décollage pour des raisons de maintenance

0
285

Un avion de type ATR 72-500 a été interdit de décollage pour des raisons de maintenance. L’appareil constructeur du franco-italien ATR a fait l’objet d’un retour au parking suite à un incident. L’aéronef a causé des frayeurs aux passagers à bord la semaine dernière au départ de Libreville. Dans un communiqué publié hier, le transporteur Afrijet indique avoir immobilisé l’appareil. « L’appareil  a été immobilisé. Il ne sera remis en vol que lorsque toutes les inspections et diligences auront été réalisées. Et ce conformément aux normes en  rigueur dans notre profession ».

L’événement intervient trois ans après que la compagnie aérienne Afrijet a reçu la livraison d’un autre ATR 72-500 pour location. « Le commandant de bord a jugé que les paramètres techniques au roulage ne permettraient pas un vol sécurisé. Il a interrompu la procédure de décollage alors que l’avion n’avait pas encore atteint son point de décision. Le freinage de l’avion a généré un dégonflement des pneus arrière, ce qui est un phénomène connu. Il ne s’agit donc pas d’une avarie, mais d’une manœuvre parfaitement maîtrisée, à laquelle, l’équipage est formé », a déclaré la compagnie aérienne.

L’incident a occasionné des retards sur le programme de vol à destination et au départ de Port-Gentil. La compagnie prévoit un « dédommagement commercial » au bénéfice des victimes de ce retard.

 

Leave a reply