Un commerçant libanais a agressé le 2ème adjoint au maire de Franceville

0
187

Le deuxième adjoint au maire de la commune de Franceville, Jules Ferry Ndoumou, a été victime d’une agression le mercredi 24 février, au marché de Potos. Il aurait été agressé par un commerçant libanais qu’il tentait de ramener à l’ordre. Le commerçant serait réticent à exécuter une décision municipale d’installer des commerçants devant son magasin. Pour lui, cette décision étoufferait son magasin.

Le deuxième adjoint au maire de Franceville, en charge des voiries, se serait rendu au lieu de commerce du libanais dans la matinée du mercredi pour lui intimer l’ordre de déplacer son véhicule. Le marché serait en construction et les places se font rares. La municipalité a alors décidé d’installer des commerçants devant le magasin de l’opérateur économique libanais. Mais son stationnement empêcherait les autres commerçants d’y installer leurs marchandises. L’opérateur économique libanais aurait mal pris la demande du 2ème adjoint au maire de la ville, d’où l’altercation entre les deux hommes.

Selon un témoin, « le maire a été bastonné » par le commerçant qui était aidé par ses frères. La vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre Jules Ferry Ndoumou sortant du magasin, stupéfait et abasourdi, peut-être à cause des coups reçus. La police s’est rendue sur les lieux avec le procureur pour constater les faits. Deux Libanais ont été arrêtés. Ils seront présentés au procureur de la République au tribunal de Franceville.

L’intervention de la police a empêché la vindicte populaire que la population avait réservée à l’agresseur libanais afin de défendre son maire.

 

Leave a reply