Un couple arrêté pour esclavage sexuel de ses enfants à Port-Gentil

0
274

Le couple Edgar Kapone et Carine Eyang est en détention au commissariat central de Port-Gentil. Le père Edgar Kapone, italo-gabonais et ancien agent de la compagnie pétrolière Perenco, serait accusé de viol collectif sur son fils de 16 ans et sa fille de 10 ans.

Le père Kapone aurait abusé sexuellement de son fils Prince. En effet, Prince est sous la tutelle de Carine Eyang, sa marâtre depuis la mort de sa mère. La meilleure amie de Carine aurait remarqué que Prince avait du mal à s’asseoir. En conséquence, son établissement l’aurait conduit au centre de santé local. C’est à l’hôpital que l’enfant a signalé son calvaire.

Selon les aveux de Prince, son père l’aurait sodomisé en compagnie de certains de ses collègues de travail. Edgar Kapone et ses collègues forment un groupe de tontines sexuelles où chacun doit livrer son enfant pour satisfaire leur plaisir. Ayant appris cela, sa femme l’aurait confronté, ce qu’il a évidemment nié, et l’aurait menacé de lui infliger des dommages physiques. Effrayée, et sans preuve, elle garderait alors le silence sans dénoncer son mari. Face aux faits, elle aurait été maintenue en détention ainsi que le sodomite pour complicité.

Cette histoire de pédophilie et de sectarisme n’est probablement pas la première pour ce couple. Une fille aînée d’Edgar Kapone, aujourd’hui âgée de 32 ans, en aurait été victime. Elle s’est éloignée de son père et traîne depuis des séquelles de ce calvaire. Elle serait tombée enceinte de son père. Sa prochaine victime, âgée de 10 ans, en est épargnée grâce à l’aide de sa belle-mère qui a été finalement accusée de complicité.

Leave a reply