Un faux enseignant camerounais arrêté à Ndjolé

0
322

Un ressortissant camerounais, Eric Blaise alias Nguimbi a été arrêté par les agents du Cédoc, à Ndjolé, chef-lieu du département de l’Abanga-Bigné. Il est accusé d’avoir usurpé le poste de professeur d’histoire et de géographie, sans avoir les compétences requises. Il a été placé sous mandat de dépôt le 23 mars à la prison centrale de Lambaréné pour usurpation, puis faux et usage de faux.

Eric Blaise alias Nguimbi, sans diplômes concernant un tel poste, enseigne au complexe scolaire privé « Mont des Oliviers », dans la ville de Ndjolé. Par ailleurs, il prétend être gabonais. Lors de son interrogatoire au commissariat de police, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a avoué avoir utilisé un acte de naissance référencé 246 du 12 novembre 2001. Ce document qu’il détenait a été établi à la mairie de Lastoursville, sous une fausse filiation et des noms d’emprunt. L’établissement du faux acte de naissance lui aurait coûté 20.000 FCFA.

Ce document lui aurait permis de poursuivre ses études universitaires jusqu’en licence professionnelle 2. Cependant, après enquête, les policiers auraient découvert qu’il n’avait aucun profil. Son dossier de recrutement au complexe scolaire privé « Mont des Oliviers » est presque vide. Interrogé, le fondateur du complexe scolaire, Olivier Ngansop Kopjouo, a reconnu l’empressement avec lequel il a procédé au recrutement du faux enseignant au sein de son établissement. En réalité, Eric Blaise alias Nguimbi est venu à Ndjolé pour travailler comme orpailleur.

Leave a reply