Un homme écope d’une peine d’un mois d’emprisonnement ferme pour violence physique sur sa compagne

0
178

Un homme est condamné à un mois d’emprisonnement ferme pour violence physique sur sa compagne. Aymar Achille Mfoumbou a battu sa concubine qu’il a surpris en pleins ébats sexuels dans un motel. Il fait les frais de la volonté des autorités gabonaises déterminées à mettre un terme aux violences contre les femmes au Gabon.

Aymar Achille Mfoumbou a placé un GPS sur le véhicule de sa concubine. Il découvre le week-end dernier, le véhicule de cette dernière garé devant un motel. Sur place, il va surprendre sa compagne et son amant en pleins ébats sexuels. Après les avoir violentés, il va les obliger à se dévêtir et à les suivre dans sa voiture.

Le véhicule tombe en panne, quelques mètres après le motel. Les deux otages sous la menace d’une arme blanche, seront contraints de pousser le véhicule dans le plus simple appareil. L’affaire portée devant la justice par l’ONG Aurore a été jugée cette semaine au tribunal de Port-Gentil. En application de la loi portant élimination des violences faites aux femmes, les magistrats n’ont pas phosphoré longtemps sur la punition à infliger à Aymar Achille Mfoumbou.

Leave a reply