Un nouveau bureau régional de consultation en ingénierie vient à Libreville

0
597

Un nouveau bureau régional de consultation en ingénierie s’apprête pour s’installer à Libreville. Il s’agit de la société libanaise International design engineering and architecture. Elle est spécialisée dans le bâtiment et les infrastructures. L’annonce a été faite mercredi dernier au cours d’une audience accordée par le ministre gabonais des infrastructures. Léon Armel Bounda-Balonzi a reçu l’ambassadeur du Liban au Gabon, Aline Younes.

 » On est venu voir monsieur le ministre aujourd’hui. Ceci pour lui annoncer l’installation d’un bureau régional de consultation spécialisée en ingénierie. C’est un bureau qui vient soutenir le Plan d’accélération de la transformation au Gabon. Puis en même temps il vient soutenir l’intégration tant souhaitée au niveau régional », a déclaré Aline Younes. Le Gabon est considéré comme un pays stable qui regroupe de nombreuses opportunités. Ceci a d’ailleurs justifié le choix opéré selon les propos de Nasser Hisham, directeur général de la Société. « On a visité plusieurs pays et le Gabon était le pays le plus accueillant. On a décidé d’ouvrir un bureau régional à Libreville. On a une compagnie d’ingénieries. Notre compagnie est installée au Moyen Orient. On travaille dans le domaine des infrastructures, des bâtiments et du planning « , a-t-il indiqué.

L’implantation de cette société dans la capitale gabonaise s’inscrit dans la continuité du séjour en février dernier d’une délégation d’homme d’affaires libanais. Ils ont émis le désir d’investir dans plusieurs secteurs d’activités au Gabon. Ce nouveau pas qui sera franchi va davantage renforcer la coopération bilatérale entre Libreville et Beyrouth. Une coopération qui existe depuis plus années.

Au Gabon, plusieurs libanais exercent dans plusieurs domaines tels que le commerce, l’Industrie et  la construction. La société qui s’apprête pour poser ses valises a longtemps travaillé pour rebâtir plusieurs pays. Beyrouth a été reconstruite après la guerre civile de 1990 avec des ingénieurs de la société formés en Europe et aux États-Unis.

Leave a reply