Un ultimatum de 72h lancé pour les débiteurs des services eau et électricité gabonais

0
175

Les débiteurs des servies eau et électricité gabonais ont 72h à compter de ce jour pour régulariser leur situation. Passé ce délai, une opération de recouvrement forcé des impayés sera lancé sur toute l’étendue du territoire national. Cette campagne sera pilotée par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Elle l’a annoncé à travers un communiqué rendu public ce jeudi.

La Seeg invite les clients à régler leur arriérés. Sinon « les actions menées par la SEEG pourraient conduire à la suspension des fournitures. Ceci conformément aux règlements et procédures en vigueur », a souligné la  direction de la communication et du marketing dans ledit communiqué. Pour l’heure, aucune précision n’a été donnée sur le montant global des impayés. Ni sur les consommateurs concernés par cette opération. Cette opération de recouvrement forcé n’est pas la première du genre.

Au Gabon, les populations se plaignent de la qualité de service rendue. Notamment par l’entreprise de production et de distribution d’eau et d’énergie électrique. Cette dernière est notamment accusée de ne pas satisfaire la demande en eau et en électricité dans le pays. Le gouvernement prévoit investir plus de 300milliards de FCFA d’ici 2023 pour améliorer l’accès des populations à l’eau potable et à l’électricité.

Leave a reply