Une délégation du Commonwealth séjourne au Gabon pour une mission d’évaluation 

0
198

Une délégation du Commonwealth séjourne actuellement à Libreville pour une mission d’évaluation. Il est question d’examiner les atouts dont dispose le Gabon. Ceci pour adhérer à cette organisation regroupant essentiellement des pays anglophones. Les délégués du Commonwealth effectuent le tour des administrations et les institutions en charge de la bonne gouvernance. Ils pourront ainsi authentifier des informations contenues dans le dossier de candidature du Gabon.

 » Il y a certains éléments que nous avons relevés dans notre évaluation jusqu’à présent qui témoignent d’un progrès positif. Mais nous sommes toujours en train de mener notre évaluation. Il est donc trop tôt pour nous d’être concluant. Nous nous concentrons sur la démocratie et la bonne gouvernance dans le monde entier. Ainsi que sur les questions relatives au droit de l’homme. Mais nous avons l’intention d’effectuer une mission de suivi pour examiner les questions socio-économiques et de développement« , a indiqué Andrews Linford, représentant de la délégation du Commonwealth.

Cette mission d’évaluation intervient dans un contexte où le Gabon est en attente de la validation de sa demande comme membre du Commonwealth. Le Gabon a entrepris cette démarche depuis mai dernier. Le Commonwealth regroupe essentiellement les pays ayant l’anglais comme langue officielle. Elle est une organisation intergouvernementale composée de 54 pays membres. C’est un autre marché et une opportunité de coopération gagnant-gagnant pour le Gabon qui veut élargir ses partenaires.

Il s’agit de la deuxième mission du Commonwealth au Gabon. Une première a été effectuée en avril dernier par l’émissaire Luis Frarceschu. Ce dernier avait rencontré les partis politiques, la société civile et le gouvernement. Le but était de juger si la candidature gabonaise respecte les critères d’adhésion, notamment sur la promotion de l’État de droit, le respect des droits humains, la démocratie. Pour l’heure, les résultats de l’évaluation de ces critères ne sont pas toujours connus.

Leave a reply