Viol sur mineure : Niakaté Laba est condamné à 10 ans de réclusion criminelle

0
165

Accusé d’avoir abusé de sa propre fille, un commerçant Burkinabè nommé Niakaté Laba vient d’être condamné à 10 ans d’emprisonnement avec 34 mois de sursis par la Cour criminelle de Libreville.

Cette affaire remonte à 2013 au quartier STFO. Suite à l’acte forcé dont elle a été victime, la petite fille de moins de 15 ans s’est décidée à se confier à ses amies. Le secret s’est rapidement propagé et a alerté tout le voisinage ainsi que les agents de la police.

Lors des nombreux interrogatoires qu’il a subis, le chef de famille a avoué puis nié les faits qui lui sont reprochés. « J’ai abusé de ma fille sous l’emprise de mauvais esprits », a-t-il finalement déclaré pendant sa comparution devant la Cour criminelle. Niakaté Laba a ensuite déclaré vouer à son enfant un profond amour.

Au cours dudit procès, la fillette est apparue abattue et très affectée par cette situation. Me Fatou Mavioga, l’avocat de la défense, a profité de cette opportunité pour suggérer aux juges de considérer les circonstances atténuantes car l’absence du mis en cause auprès de sa famille, plongerait cette dernière dans la précarité et la solitude.

Ayant déjà séjourné pendant 7 ans derrière les barreaux, Niakaté Laba n’a plus que quelques mois à y passer avant d’être libéré.

 

Leave a reply